ÊTES-VOUS CE QUE VOUS AIMEZ ?

Qui suis-je ?

Une question qui passe par toutes les têtes, plusieurs fois tout au long d’une vie.

Le cerveau répond : « Tu es ton histoire. Tu es ce que tu accomplis, et tu peux toujours mieux faire. » Il s’agit là de la création de l’ego. Cette voix intérieure qui vacille entre sadisme et narcissisme. Cette voix qui veut que vous soyez soit celui ou celle qui mérite le plus de compassion (victime), ou celui ou celle qui est meilleur que tous les autres (sauveur / persécuteur). Pourquoi ? Parce que le cerveau est une calculatrice, un ordinateur. Si tout va bien, il n’a plus rien à calculer, plus d’équation à résoudre. Alors il s’ennuie et a l’impression de mourir. Pour nous garder sous son contrôle, à son service, il nous raconte des histoires. Il compare notre passé à notre présent et nous donne des devoirs pour atteindre le futur qu’il juge être le meilleur.

Et personne ne nous a dit… que nous devions apprendre à maitriser notre cerveau pour qu’il nous serve et non l’inverse. Souvenez-vous de la naissance d’Internet. A l’époque, nous croyions toutes les informations que nous lisions comme s’il s’agissait d’un média vérifié. Puis nous avons appris à l’utiliser avec plus de maturité.

Le cerveau n’est pas « mauvais ». Il faut juste le remettre à sa place : « celui de l’outils » qui nous permet d’évoluer dans ce monde.

Nous pouvons décider de reprendre en main le contrôle et apprendre à être présent dans les moments que nous vivons, à être plus tolérants envers nous-même, à nous aimer, à nous reposer, à nous concentrer sur ce qui nous procure de la joie et non sur ce que notre ego estime qu’il nous manque.

Qui suis-je ?

Pas un métier, pas un rôle, pas un état, pas un ego, pas une histoire… Car les histoires sont comme les statistiques. Elles ont l’air d’être factuelles mais comme tout le reste, on peut leur faire raconter ce qu’on veut.

Alors, pour tout ceux qui sont prêts à se libérer et vivre en ôtant les poids qui ne leur apporte rien d’utile, voici une définition que je propose : je suis ce que j’aime.

Toute personne, lieu, chose, activité, etc… auxquels vous donnez votre temps et votre attention en ressentant de la joie ou de la sérénité, sans faire d’efforts : c’est ce qui vibre en vous. Alors profitez de votre vie pour les suivre, les explorer, les collectionner et vous débarrasser de tout ce qui au contraire, semble éteindre votre lumière intérieure.

« The how to do it comes to those who believe they can do it. » David J Schwartz

La vie étant un changement de scène constant, nous ne sommes pas et ne serons jamais des « produits finis » ou des histoires complètes et objectives. Alors désidentifions-nous et suivons la voie qui nous attire naturellement. Concentrons-nous sur le moment présent, la joie et la sérénité qu’elle nous apporte. Lorsqu’on prend le temps de laisser la place au silence au fond de soi, on voit plus clairement ce qu’on veut vraiment.

Nesem Ertan

nesem@followadvisor.net

gif source
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s