Quels amoureux/ses vous attirez-vous ?

Chers célibataires ! Et voir même, chères personnes « casées » !

Savez-vous vraiment ce que vous attendez de votre vie amoureuse ?

C’est une question piège. 🙂

Il est bon de connaître vos valeurs personnelles, afin de pouvoir mettre les cadres sains à vos relations, vous protéger, savoir dire non à ce qui ne vous convient pas. Essayer de savoir à l’avance, ce qui vous conviendra toute votre vie… c’est la garantie de vous rendre malheureux dès maintenant.

La seule chose que vous pouvez savoir, c’est votre vérité actuelle. Quels sont vos appétits du moment présent ? Quelles conversations ou expériences de vie vous attirent ? Quels tempéraments semblent vous nourrir ?

Tout est lié au cycle de vie dans lequel vous êtes. Je vous ai déjà parlé des Cycles de Hudson dans de précédents articles (élan, déclin, quête de soi, paix intérieur).

Voici qui vous allez attirer selon le cycle dans lequel vous êtes :

  • Si vous êtes en quête identitaire (phase 3), vous allez être attiré par des personnes capables de prendre soin de vous, de vous apporter de l’énergie positive et calme, et de la sécurité.
  • Si vous êtes bien dans votre peau et en paix dans votre vie (phase 4), vous allez chercher des personnes qui vous inspirent, qui eux aussi sont comblés et qui incarnent leurs beautés intérieurs par leurs projets, des personnes qui s’expriment calmement et joyeusement, sans ego.
  • Si vous êtes en train de construire un projet pour vous incarner (phase 1), vous allez aimer être seul par moments, ou entouré de personnes positives, encourageantes, inspirantes, équipées de conseils pratiques et de ressources.
  • Si vous êtes en train de nier des sources d’insatisfactions dans votre vie (phase 2), de résister ou de commencer à vous apercevoir que certaines choses doivent changer par vos efforts et décisions, vous allez avoir besoin d’espace et de vous recentrer. Pas le meilleur moment pour construire une relation avec quelqu’un d’autre.

Mais n’oubliez pas que ces personnes sont peut-être dans un autre cycle que vous, et ont d’autres besoins que vous. Plus vous allez essayer de « posséder » et de vous caser vite fait bien fait avec ceux qui vont mieux que vous, plus vous allez les étouffer. Pour une histoire fructueuse et saine, il vaut mieux être tous deux dans les phases positives de Hudson (4 et 1). Si vous avez déjà fait un travail sur vous même, et que vous êtes en équilibre émotionnel et en conscience de ce que vous vivez, vous pouvez plus facilement construire du sens avec quelqu’un, peu importe votre cycle (car les 2 et 3 de hudson seront plus doux pour vous).

Ceux qui restent dans le déni, peuvent être bloqués dans la phase 2, et faire de petites promenades dans les autres cycles de temps à autre, sans vraiment progresser dans leurs vies et dans leur épanouissement. Si vous passez de relations insatisfaisantes en relations insatisfaisantes, c’est probablement pour cela.

Si vous tombez amoureux de quelqu’un parce qu’il/elle était inspirant/e, et que quelques mois plus tard, il ou elle ne vous convient plus, n’allez pas torturer cette belle âme ! Nos appétits, et nos besoins évoluent constamment. Vous avez sans doute simplement voulu vous caser trop vite, vous précipiter vers le beau storytelling de la belle fin de l’histoire (et ils vécurent heureux, eurent des enfants, tout ça..), avant de vraiment vous connaitre l’un l’autre.

De plus, dès lors que vous faites des rencontres avec une « check-list » à cocher, que vous avez méticuleusement constitué au fil de vos expériences passées, vous risquez de faire sentir à l’autre qu’il ou elle n’est pas « suffisant » s’il/elle ne coche pas toutes vos cases. Personne n’a le droit de faire cela aux autres (même mesdames, nous le faisons bien souvent n’est-ce pas ? Même avec les meilleurs intentions du monde, c’est odieux. :).

Autorisez-vous à ne pas forcément vouloir passer le restant de vos jours avec cette personne. Dès les premières informations hors de votre liste, votre ego qui voulait faire de celui-là « le bon » (ou de celle-ci « la bonne »), décide d’essayer de trouver un bon argument pour ne pas le prendre en considération. Il essaie de vous forcer à aimer, ce qui ne vous plait pas, et c’est là le début des chagrins, car au fond de vous, vous en voudrez toujours à cette personne de ne pas être celui ou celle que vous vouliez, si par malheur, cette histoire mène rapidement au couple.

La liberté de ne pas apprécier tout de cet individu, et de ne pas forcément vous projeter immédiatement dans une histoire sérieuse (disons-le, d’amour attachement et nom d’amour pur, mais ça pourra être le sujet d’un autre article), vous permettra d’apprécier le moment avec cet être que vous découvrez et qui s’ouvre généreusement à vous, et qui a tant de différences à vous offrir. Vivez le moment et virez cet Ego qui fais du zèle.

La case qui manquait… est celle de l’Espace : celle qui vous permet de ne pas savoir, de ne pas vouloir, ou de vouloir des choses qui ne correspondent pas à « votre âge », aux attentes de la société à votre égard, etc…

Ayez confiance en vos appétits naturels. Votre corps et votre inconscient vous guident vers ce qui est bon pour vous maintenant. Certes, lorsqu’on a trop consacré sa vie à tenter de se plier aux attentes et règles des autres, on risque d’avoir pris quelques mauvais habitudes et développés quelques désirs auto-destructeurs (toute sorte d’excès tentant de combler le manque… d’espace, de liberté).

Mais si vous décidez de vivre votre vérité et d’en accoucher à chaque occasion d’introspection utile et intéressante pour vous, chaque jour passant, vous aurez moins besoin de réfléchir et plus de temps pour profiter, car vos envies seront connectées à l’intelligence de la vie, l’instinct naturel sain et constructif du vivant. Après une bonne cure, et un bon travail d’accouchement de Soi, vous n’aurez alors, plus qu’à suivre ce qui vous met en joie, et vous pourrez enfin vous faire confiance. 😉

 

Nesem Ertan

Coach Personnel & Design Thinking

 

Photo : Evren Aydin via Unsplash

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s