Son Art

1. Voyager en interview

Neşem Ertan aime les mots depuis son enfance. Pour elle, ils ont chacun une saveur spécifique.

Son don: explorer les histoires des autres, les traduire en émotion, les aider à raconter leurs légendes, à révéler leur nature, leur identité, trouver ensemble les mots justes par un jeu de maïeutique. Elle aime par-dessus tout voir l’autre en tout ce qu’il.elle.iel est prêt à révéler.

Le temps d’une interview intensive, elle se connecte à ses interlocuteurs avec amour. Elle se laisse transporter et visualise les chemins qui ont été les leurs. Question après question, elle permet de reconstruire les rues et les allées, les villages et les continents de leur univers, de cette voie qui les a amenées à être, ici et maintenant, l’être authentique qu’ils sont.

Son cerveau relève les signaux et connecte les points.

Elle ressort de leur histoire ce qu’il y a de plus unique et de plus universel. 

  • Ce qu’il y a d’unique en chacun, vous dira-t-elle, enrichit notre monde d’une contribution essentielle. 
  • Ce qu’il y a d’universel en chacun nous permet de vibrer ensemble, d’appartenir les uns aux autres, de former un Tout, un écosystème. En sommes, sous la bonne lumière, chaque être a le potentiel d’être fascinant.

Exemple:

Une artiste comme Marina Abramovic explore de façon unique les limites du corps et de l’esprit humain à travers ses performances.

Ce qu’il y a de plus universel dans son histoire, nous permettant de voir l’humain en elle, la source d’empathie qui dépasse les cultures et nos différences: le besoin qu’elle a eu de fuir le foyer maternel où elle manquait de bienveillance, de liberté et d’amour inconditionnel.

.

2. To dream or not to be

Être fascinée, c’est ce que Neşem préfère, ce qu’elle sait transmettre, son savoir-faire. 

Dans les 34.567 entreprises et des poussières au sein desquelles elle a fait un stage, freelancement stratégisé ou pris un café, c’est toujours ce feedback qu’on a pu lui faire: “inspirante”.

Imparfaite et passionnée, elle a pu également remarquer au cours de ces 10 années de carrière ses tendances moins spectaculaires comme, par exemple, son incapacité à remplir des dossiers Excell ou à rester concentrée sur un seul sujet. 

Pas de quoi se flageller. Les oiseaux sont faits pour voler. Ce n’est pas pour rien si son animal totem est un colibri. 

Les meilleurs moments de ses collaborations?

Quand son interlocuteur lui dit: “Mais c’est tellement ça! C’est moi.” avec dans ses yeux le regard illuminé de celui.celle.ciel que l’on a enfin compris, enfin vu, celui.celle.ciel à qui on a enfin rendu le mot qui était sur le bout de sa langue depuis une éternité. 

.

3. Comprendre un système et son fonctionnement

Une fois qu’on a pris l’habitude de relever les signaux et de connecter les points, de voyager en l’autre comme en terre inconnue, on apprend également à le faire sur d’autres étendus.

D’un appétit surprenant, Neşem peut donc étudier en quelques jours seulement, les abysses cachées d’une tendance, les comportements d’une génération, les behind the scenes d’un phénomène naissant, les do’s et don’ts d’un marché montant. Après 200 pages d’étude et de digestion, elle aime en faire une présentation succincte qu’elle raconte avec punch et passion, cherchant l’enthousiasme partagé dans les yeux de ses interlocuteurs tel une enfant. 

Son dosha Vata lui insuffle cette joie (petit clin d’oeil à l’Ayurveda) que ses parents sans le savoir lui ont donné comme prénom. Et oui, Neşem en turque signifie “ma joie”. 

Elle sera éternellement reconnaissante à l’univers de lui avoir évité le sexe masculin qui lui aurait valu le prénom Mert, qui bien que signifiant loyal, a en français une regrettable prononciation.

— Nesem Ertan

Certified coach, author, strategist

// Français – English – Türkçe

ertan.nesem@gmail.com

youtube : https://bit.ly/3lrkK27

instagram : @iamwilove

twitter : @nesemertan